#78 – La campagne qui fait craquer ūüź£
Vous n’avez pas pu passer √† c√īt√© de cette mignonnerie. ūü•į
 
La rel√®ve est assur√©e au sein de la Caisse d’Epargne Hauts de France.

Je vous partage cette vid√©o parce qu’elle est r√©alis√©e par un de mes clients (d√©j√† ‚̧ԳŹ),
parce qu’elle est BIEN r√©alis√©e, mais aussi…
 
Parce qu’elle m’a permis de confirmer une √©volution de l’algorithme LinkedIn.
 
Le jeudi matin, 3 collaborateurs publient cette nouvelle campagne.
 

Le lendemain soir (vendredi après-midi) :

 

  • Yalcin : 999 likes – 148 commentaires – 147 partages
  • Olivier : 449 likes – 60 commentaires – 55 partages
  • Sokphally : 200 likes – 37 commentaires – 9 partages
87 596 impressions à eux trois.
 
 
Je leur propose d’essayer une strat√©gie que je teste depuis quelques semaines : repartager le post juste avant le week-end.
 
Cette strat√©gie permet de le faire ¬ę¬†vivre¬†¬Ľ le samedi et dimanche, alors que la concurrence est moins rude : car il y a moins de posts publi√©s.

Résultat le dimanche soir ?

  • Yalcin : 1 407 likes – 177 commentaires – 195 partages
  • Olivier : 621 likes – 97 commentaires – 76 partages
  • Sokphally : 258 likes – 49 commentaires – 13 partages
Soit +37,5% interactions durant les 2 jours de week-end.
 
103 297 impressions : +18% de visibilité.
 
 
LinkedIn semble désormais ne plus pénaliser les Partages, voire même rebooster les posts republiés.
 

La preuve en est, une semaine après la publication initiale :

 

  • Yalcin : 1 953 likes – 217 commentaires – 240 partages
  • Olivier : 764 likes – 112 commentaires – 88 partages
  • Sokphally : 309 likes – 54 commentaires – 16 partages
Soit +80% d’interactions en 1 semaine.

‚≠źÔłŹ Alors quels enseignements en tirer ?
 
Au-del√† m√™me de la vid√©o, qui est une v√©ritable r√©ussite (et sera prim√©e je l’esp√®re) : cet exemple nous permet d’identifier 4 √©l√©ments cruciaux.

 
  • Les premi√®res minutes de publication restent d√©terminantes. Sans un grand nombre d’interactions d√®s la premi√®re heure de publication, cette superbe campagne serait tomb√©e aux oubliettes (malgr√© les reposts)
Donc : on oublie les posts en pleine nuit ! Si vous avez des inspirations nocturnes : vous pouvez rédiger mais surtout programmez.

 

 

  • Un m√™me sujet peut √™tre abord√© sous diff√©rents angles
Il n’y avait qu’une seule vid√©o et pourtant :
РYalcin a choisi de mettre en lumière les enfants des collaborateurs et leur vision du métier bancaire, en partageant la vidéo
РOlivier a également publié la vidéo mais en orientant son post sur les vocations des plus jeunes
– Sokphally a elle choisi de partager les coulisses du tournage.
 
Ce qui n’a pas emp√™ch√© : plus de 350 repartages ! ‚ú®

 

 

  • Vos audiences sont compl√©mentaires
J’entends souvent ¬ę¬†Ah je voulais publier, mais mon coll√®gue l’a fait avant moi !¬†¬Ľ
Ce n’est pas un probl√®me.
 
D√©j√†, car vos audiences sont diff√©rentes : votre coll√®gue Tom, n’a pas mamie Jeannine sur LinkedIn lui. ūüėĄ
Mais √©galement car l’algorithme ne va pas pousser votre contenu √† 100% de votre audience.
M√™me si vous avez des relations en commun, il n’est pas assur√© qu’elles soient expos√©es √† vos 2 posts.
Et, encore une fois, si vos angles de posts sont différents : ce ne sera pas déplaisant de tous les lire.
 
  • On se r√©concilie avec les Partages
Longtemps boud√©, par les utilisateurs, comme par l’algorithme : la fonctionnalit√© ¬ę¬†Republier¬†¬Ľ sans commentaire prend de l’importance.

C’est l’√©tude annuelle de Just Connecting et Richard Von der Blom qui m’avait mis la puce √† l’oreille en F√©vrier dernier.

Il n’y a pas de doute, le Commentaire reste le Roi sur LinkedIn.
 
 
Si vous manquez d’idées et/ou de visibilité pour vos communications, nous vous aidons à :
 
ūü™∂ Recruter gr√Ęce √† votre plume : nous avons form√© plus de 1 000 Recruteurs √† la cr√©ation de contenus.
 
ūüď£ Recruter gr√Ęce √† la voix de vos √©quipes : nous cr√©ons et animons des communaut√©s de Collaborateurs Ambassadeurs.
 

Pour ne manquer aucune de mes NewsLetter, c‚Äôest¬†ICI¬†ūüĎą

Charlène,
Fondatrice de Talent Catcher

× Restons en contact