#69 – Inspiration marque employeur en Malaisie ! đŸ‡ČđŸ‡Ÿ

#69 – Inspiration marque employeur en Malaisie ! đŸ‡ČđŸ‡Ÿ

Je vous propose une nouvelle Ă©dition  » Dans ma besace đŸŽ’Â Â».
 
Le principe ?
Je vous rapporte de nouvelles pratiques RH, de quoi s’inspirer des meilleures initiatives internationales.
 
Décidément, le secteur de la Food est particuliÚrement novateur en termes de Recrutement en Asie.
 
Début décembre, je vous présentais un restaurant à Chiang Mai (Thaïlande) qui avait décidé de consacrer :
  • 2 pages RH dans leur Menu
  • 1 story Ă  la une « Team » sur la page Instagram
  • Des contenus dĂ©diĂ©s au Recrutement sur leurs rĂ©seaux sociaux
  • Leur Ă©nergie Ă  l’Ă©mancipation des populations locales grĂące au Recrutement et la Formation…

Si vous avez raté cette édition, vous retrouverez tous les détails dans cet article.

 

 

 

📣 L’offre d’emploi

 

Aujourd’hui, je vous embarque dans la ville de Georgetown en Malaisie.
 
Pour vous situer George Town est la capitale de l’Ăźle malaisienne de Penang. Ancien pĂŽle commercial du dĂ©troit de Malacca, la ville est classĂ©e au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un rĂ©gal pour les amateurs de Street Food, de Street Art, d’Architecture… C’est une ville de 222 200 habitants dans un pays en plein essor, avec un PIB par habitant de 12 364 USD en 2022 (contre 43 659 USD par habitant en France, par exemple).
 
Le taux de chĂŽmage y est de 3,30% et ici aussi : il devient plus complexe de recruter.
 
C’est pourquoi ce restaurant de desserts Ă  dĂ©cider de recruter directement dans la rue !

Une offre qui comporte tout pour réussir :
  • La transparence des salaires : mĂȘme si la fourchette est large car ils recrutent sur diffĂ©rents postes (caissier, serveur, pĂątissier, superviseur et manager), ils font l’effort d’afficher le salaire. Ils prĂ©cisent Ă©galement le systĂšme d’Ă©pargne (obligatoire en Malaisie) fourni.
  • Les conditions de travail dĂ©taillĂ©es : temps et jour de travail, paiement des heures supplĂ©mentaires, indemnitĂ©s de repas et prĂ©sence.
  • Une candidature facilitĂ©e : par QR Code et/ou WhatsApp.
  • Un design soignĂ©.
 
Si vous l’avez ratĂ©, j’avais Ă©galement consacrĂ© une Ă©dition pour une Offre d’emploi qui cartonne :
du sens, des Ă©lĂ©ments de preuve, des prĂ©cisions sur l’onboarding…

 

 

 

 

đŸ“± La page Insta
 
Mais cela ne s’arrĂȘte pas lĂ , comme Bella Goose, Four Beans consacre des contenus Instagram Ă  l’Ă©quipe et au recrutement !

J’ai vĂ©rifiĂ© une nouvelle fois, avec une cinquantaine de bars et restaurants Français auxquels je pensais : les contenus RH sur Instagram sont rares (voire inexistants).
Pourtant ce secteur connait de vraies difficultés de recrutement !
 
J’ai tout de mĂȘme trouvĂ© le Ninkasi, Big Mamma (of course 😍) …
Mais ce sont souvent des chaßnes de restaurant, avec une équipe Community Manager contrairement aux exemples Asiatiques que je vous présente.
 
Si vous pensez Ă  des contre-exemples : je prends !
 
 

Il y a donc une vraie cohĂ©rence dans leur stratĂ©gie d’attractivitĂ© en physique (KakĂ©mono) et en ligne (Instagram) : les deux supports par lesquels leurs consommateurs passent forcĂ©ment.

 


Et LinkedIn ? 💙
 
Comme pour chaque pays depuis mon arrivée en Asie, je vous éclaire sur la place de LinkedIn dans le marché local.
 
Avec une population qui compte plus de 33 millions d’individus dont plus de 17 millions d’actifs en 2022, LinkedIn est en perpĂ©tuelle Ă©volution puisque l’application comptait +6 millions d’inscrits, soit 35% de la population active.
 
Les secteurs de la finance, l’import-export et l’aĂ©ronautique y sont largement reprĂ©sentĂ©s.

📓 Petite anecdote : Je dĂźne dans un restaurant dont j’adore la dĂ©coration.
 
Je demande à la gérante si je peux me procurer ces affiches.
  • Elle m’indique oĂč elle les a achetĂ©es
  • Me montre l’application sur son tĂ©lĂ©phone afin que je la prenne en photo (et que vois-je dans le dossier Business ? 😃)
  • Figurez-vous qu’Ă  la fin du repas, le serveur m’a apportĂ© un cadeau (de superbes enveloppes pour le Nouvel An Lunaire) en m’indiquant :
 » Nous avons vĂ©rifiĂ© les stocks, les affiches sont Sold Out mais on s’est dit que ces enveloppes vous plairaient  » đŸ„čđŸ„č
 
Non mais : la Gentillesse des Malaisiens.
 
(Si vous n’avez jamais visitĂ© l’Asie du Sud Est… les petites attentions sont QUOTIDIENNES. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’aime autant cette zone du Monde).

VoilĂ , aprĂšs 3,5 mois en Asie, il est temps pour moi de rentrer en France.
J’espĂšre que ce tour d’Asie vous aura plu et de mon cĂŽtĂ©, je vous rĂ©serve bientĂŽt d’autres Ă©ditions dans ma besace.

Pour ne manquer aucune de mes NewsLetter, c’est ICI 👈

CharlĂšne,
Fondatrice de Talent Catcher

#66 – De retour dans mon pays favori ❀

#66 – De retour dans mon pays favori ❀

Je vous propose une nouvelle Ă©dition « Dans ma besace 🎒 ».
En retournant une nouvelle fois

 
Dans cet environnement majestueux comptant plus de 40 000 temples, des Ăźles paradisiaques, une nature luxuriante, les plus belles plages du monde…
Vous l’avez certainement reconnu : La ThaĂŻlande. đŸ‡č🇭
 
En cumulĂ©, j’ai vĂ©cu plus de 3 mois dans ce pays, mon favori.

Il y a quelques semaines, je vous prĂ©sentais une Inspiration Marque Employeur qui m’avait laissĂ©e admirative !
Cette fois, mettons l’accent sur le marchĂ© de l’emploi et les spĂ©cificitĂ©s RH.

Entre RĂ©silience et ProgrĂšs 🚀
 
Comme beaucoup d’autres pays d’Asie du Sud Est pour lesquels le tourisme est une ressource Ă©conomique fondamentale, la ThaĂŻlande a subi de plein fouet la crise sanitaire de 2020.
 
Mais la résilience du peuple Thaïlandais et la reprise du tourisme ont permis au pays de retrouver en 2022, le niveau de son PIB pré-Covid.
 
Depuis, la ThaĂŻlande ambitionne de rejoindre les Ă©conomies dĂ©veloppĂ©es en s’engageant dans une stratĂ©gie de modernisation Ă©conomique, tournĂ©e vers l’avenir et l’innovation.
 
(Modernisation que j’ai bien observĂ©e depuis ma venue en 2017)
 
 
🚜 Avec prĂšs de 70 millions d’habitants, dont 39 millions d’actifs, l’économie repose fortement sur l’activitĂ© Agricole qui reprĂ©sente 8,5% du PIB et emploie 31% de la population (Banque mondiale, 2023).
 
D’ailleurs le saviez-vous ? La Thaïlande est le plus gros producteur mondial de Caoutchouc !
 
 
🏭 Le secteur de l’industrie quant Ă  lui, emploie 22% de la population et reprĂ©sente 35% du PIB avec des entreprises spĂ©cialisĂ©es dans l’électronique, l’acier et l’automobile (Banque mondiale, 2023).
 
La Thaïlande est une place majeure de centres d’assemblage pour les marques automobiles du monde.
 
 
✈ Enfin le secteur tertiaire tel que le tourisme employait en 2022, 46% de la population et reprĂ©sentait 56% de PIB. (Banque mondiale, 2023).
 
 
Le tout pour un chiffre du chîmage record de 1% en Juillet 2023, contre 2,25 en Juillet 2021 ! 📉

🌇 La vue de mon bureau À Chiang Mai, Thailand

Un rythme soutenu 🏃
 
Avant de se lancer, il est important de savoir que 40 métiers sont interdits, ou autorisés sous certaines conditions aux expatriés.
Il s’agit principalement de mĂ©tiers liĂ©s Ă  l’artisanat, en rapport direct avec la culture du savoir-faire.
 
Le salaire moyen d’un ThaĂŻlandais est de 500 euros, quand celui d’un expatriĂ© sera au minimum de 1 300 euros, puisqu’il existe des lois sur le salaire minimum pour l’emploi d’étrangers qualifiĂ©s.
 
Ça vous semble peu, mais le salaire moyen d’un ThaĂŻlandais lui permet dĂ©jĂ  d’avoir un pouvoir d’achat correct, puisque que le coĂ»t de la vie est environ 45% moins Ă©levĂ© qu’en France.
 
(Je suis une adepte de la street food, Ă©conomique et l’une des meilleures au monde). 😋
 
 
Bien que le temps de travail soit réglementé à 8h maximum sur 6 jours,
soit 48h par semaine, il est possible de faire 36 heures supplémentaires qui seront rémunérées à un taux entre 1,5 et 3 fois le taux horaire normal.
 
Pour se reposer, les employés ont le droit à minimum 6 jours de congés,
Ă  additionner aux 13 jours de congĂ©s nationaux ! 🎆

Recruter au Pays du Sourire đŸ€©
 
Dans la quĂȘte d’opportunitĂ©s professionnelles en ThaĂŻlande, l’utilisation de LinkedIn commence Ă  jouer un rĂŽle prĂ©pondĂ©rant, avec 12,5% de la population active prĂ©sente sur la plateforme.
Une part encore faible (contre 90% en France) mais 2 fois plus qu’en DĂ©cembre 2019 (2 795 000).
 
LinkedIn commence donc Ă  devenir un outil de Recrutement indispensable en ThaĂŻlande, surtout auprĂšs des jeunes.

Les secteurs clĂ©s tels que la finance, l’industrie, et l’import-export sont particuliĂšrement actifs sur le rĂ©seau.
 
⭐ De quoi faire rayonner son personal branding auprĂšs d’Ă©ventuels employeurs.
 
La participation Ă  des Ă©vĂ©nements, et l’engagement dans des forums en ligne sont aussi des moyens efficaces pour Ă©largir son rĂ©seau professionnel en ThaĂŻlande.
 
Compte tenu de la pĂ©nurie de travailleurs qualifiĂ©s, il est difficile de recruter. Certains employeurs peuvent mĂȘme offrir leur assistance dans le processus de demande de visa.
 
 
Du cĂŽtĂ© du candidat, le CV doit ĂȘtre dĂ©taillĂ©, et la rĂ©daction d’une lettre de motivation personnalisĂ©e pour chaque candidature est apprĂ©ciĂ©e!
 
Les entretiens peuvent se dĂ©rouler en personne, par tĂ©lĂ©phone, ou par vidĂ©oconfĂ©rence et se font en anglais. Mais quelques mots Thai seront toujours apprĂ©ciĂ©s. 😊
 
Comme nous l’avions dĂ©jĂ  vu lors de ma visite Hong-Kong, la comprĂ©hension de la culture d’entreprise thaĂŻlandaise est cruciale. Il est donc essentiel de bien comprendre les coutumes professionnelles et culturelles locales.
 
💌 AprĂšs un entretien, l’envoi d’un email de suivi remerciant l’employeur et confirmant l’intĂ©rĂȘt pour le poste est une attention apprĂ©ciĂ©e.

Une culture d’entreprise harmonieuse et bienveillante đŸ€—
 
Le respect de la hiérarchie est trÚs important, aussi bien envers les aßnés que les supérieurs.
La hiérarchie est démontrée à travers la salutation traditionnelle, le « wai », souvent utilisé dans les contextes professionnels.

Il s’agit de joindre les paumes des mains 🙏 en inclinant lĂ©gĂšrement la tĂȘte

👔 Une tenue professionnelle conservatrice est gĂ©nĂ©ralement attendue,
avec des costumes ou des vĂȘtements d’affaires formels.
 
Comme pour beaucoup d’autres pays Asiatiques, l’individualisme n’a pas sa place !
Les dĂ©cisions se prennent de maniĂšre collective et les dĂ©saccords doivent ĂȘtre abordĂ©s de maniĂšre subtile en utilisant une communication polie et indirecte pour maintenir l’harmonie, car les ThaĂŻlandais tendent Ă  Ă©viter le conflit direct.
 
Contrairement à ce que nous avions vu avec les coutûmes Hongkongaises, les Thaïlandais attachent une importance particuliÚre à la bonne entente entre collaborateurs !
 
Une ambiance conviviale est bienvenue, et les pauses café sont des moments importants pour la socialisation.
Les interactions informelles sont mĂȘme encouragĂ©es pour favoriser la construction de liens professionnels.
 
Pour ceux qui ont dĂ©jĂ  visitĂ© ce joli pays, je suis certaine que vous l’avez remarquĂ© : au restaurant, au 7 eleven, dans les boutiques… les discussions et rigolades sont courantes entre les membres du personnel.
 
📾 D’ailleurs, depuis ma dĂ©couverte au sein de Bella Goose, j’ai vu Ă  de nombreuses reprises des espaces dĂ©diĂ©s Ă  la Team sur Instagram (et des collĂšgues en train de faire des selfies en direct 😅).

 

Enfin, lors d’une premiùre rencontre, il n’est pas rare d’offrir des cadeaux !
(on adore les Welcome Pack chez Talent Catcher 🎁)
 
Et pour faire un sans-faute, les cadeaux doivent ĂȘtre offerts et reçus avec les deux mains,
et ne sont pas ouverts en présence du donneur.
 
 
Vous en savez maintenant un peu plus sur ce Pays que j’affectionne tant. ❀
OĂč la bienveillance rĂšgne jusque dans les bureaux, avec cette volontĂ© de progrĂšs et d’harmonie, tout en respectant la culture.
 
đŸ‘šđŸ»â€đŸ’» Ces raisons quoi font de la ThaĂŻlande, LE pays le plus plĂ©biscitĂ© par les Digital Nomades
(si vous avez raté le classement, cela se passe Ici).

Pour ne manquer aucune de mes NewsLetter, c’est ICI 👈

CharlĂšne,
Fondatrice de Talent Catcher

#61 – Nous sommes de retour Ă  Hong Kong 🇭🇰

#61 – Nous sommes de retour Ă  Hong Kong 🇭🇰

J’espĂšre que vous avez passĂ© de bonnes fĂȘtes ?

 
Souvenez-vous, dans la derniĂšre newsletter : nous Ă©tions Ă  Hong Kong 🇭🇰
Je vous partageais mes dĂ©couvertes sur la culture d’entreprise locale,
fondĂ©e sur l’implication, la rigueur et la dĂ©termination.
 
J’espùre que ce voyage vous a plu, car je vous propose de vous plonger cette fois dans les pratiques de Recrutement.
 
🙏 Merci Ă  Myriam, Sophie, Harry et ClĂ©ment pour leur temps et leurs rĂ©ponses.
 
 
Commençons par le commencement.

Est-ce difficile de recruter Ă  Hong Kong ?

Sans surprise, le marchĂ© de l’emploi est rude et saturĂ© de recruteurs,
donc trĂšs compĂ©titif (que l’on soit recruteur indĂ©pendant ou en cabinet).

 
De plus, les restrictions Covid (notamment pour les expatriĂ©s qui ne pouvaient plus voyager vers leur pays d’origine) a entrainĂ© une fuite des talents ces 3 derniĂšres annĂ©es.

« La ville a perdu plus de 200 000 travailleurs entre 2019 et 2022.

À Hong Kong, trois entreprises sur quatre vont manquer de professionnels qualifiĂ©s en 2024. »
(Courrier International – South China Morning Post.)

Toutefois, le marché du travail à Hong Kong est trÚs flexible (assez proche du systÚme Américain).
Comme pour l’ensemble de la politique Ă©conomique, les pratiques y sont libĂ©rales.
 
La plupart des employĂ©s n’ont qu’ un mois de pĂ©riode de prĂ©avis (rarement trois), il est donc courant (et tolĂ©rĂ©) de changer de travail rapidement et sans grandes contraintes.
La flexibilitĂ© est identique du cĂŽtĂ© de l’employeur (le prĂ©avis en cas de licenciement diffĂšre en fonction de la durĂ©e du contrat de travail mais il est gĂ©nĂ©ralement d’un mois).

Et LinkedIn dans tout ça ?

Sans surprise, les Hongkongais sont adeptes de notre cher LinkedIn et consommateurs de contenus.
 
Mais pas question de les consommer dans le mĂ©tro sans Ă©couteurs, comme je vous l’expliquais avant les fĂȘtes : les lieux publics doivent rester calmes.
 
Tous les Recruteurs rencontrĂ©s m’ont citĂ© LinkedIn comme premier canal de recrutement (devant leurs viviers de candidats et les Job sloats). Ils utilisent beaucoup l’approche directe via LinkedIn (avec LinkedIn recruiter Lite) mais Ă©galement … WhatsApp.
 
đŸ“± « Les gens ne sont pas du tout choquĂ©s d’ĂȘtre contactĂ©s sur leur Whatsapp perso par des recruteurs. »
 
En juillet 2023, LinkedIn passait le cap des 3 millions d’abonnĂ©s Ă  Hong Kong, soit 80% de la population active (le mĂȘme ratio qu’en France).

Comme je l’enseigne Ă  nos apprenants, l’importance d’avoir un profil Ă  jour et actif se confirme Ă  des milliers de kilomĂštres, car les entreprises Hongkongaises n’hĂ©siteront pas Ă  consulter votre profil et vos actualitĂ©s.
 
Associez le réseautage à votre participation à des évÚnements professionnels,
et vous deviendrez sans tarder Top Of Mind. 🚀
 

À noter que : le marchĂ© du recrutement Ă  Hong Kong est scindĂ© en deux parties assez hermĂ©tiques.

  • D’une part, les entreprises extrĂȘmement locales qui opĂšrent uniquement sur le marchĂ© d’Hong kong et avec la Chine continentale : dont les mĂ©thodes de recrutement sont traditionnelles ;
  • D’autre part, les entreprises internationales dont le siĂšge rĂ©gional est situĂ© Ă  Hong kong : beaucoup plus ouvertes aux innovations RH.
Merci ClĂ©ment pour cet Ă©clairage. â˜ș
 
MalgrĂ© tout l’Inbound commence tout juste Ă  se faire une place : les recruteurs commencent Ă  peine Ă  poster sur LinkedIn (des offres d’emploi sans Copywriting).
 
Chaque personne rencontrĂ©e connaissait l’Inbound, certain le pratique Ă  merveille comme @ClĂ©ment entre ses publications et son podcast, mais cela reste anecdotique.
 
 
 
Passons cĂŽtĂ© Candidat, si vous souhaitez dĂ©crocher un entretien Ă  Hong Kong, il vous faudra adapter votre CV. Le format condensĂ© en une seule page tel que nous le connaissons, n’est pas recommandĂ©. N’ayez pas peur de l’enrichir de dĂ©tails et de donnĂ©es chiffrĂ©es (Ă  l’instar de votre profil LinkedIn).
 
Une lettre de prĂ©sentation d’une quinzaine de lignes expliquant votre parcours et vos motivations est Ă©galement la bienvenue.
 
 
Telles sont les clés pour décrocher :

L’entretien d’embauche !

Le premier entretien peut ĂȘtre effectuĂ© par tĂ©lĂ©phone et les tests d’aptitude prĂ©alables sont usuels.
Ils aboutissent à un entretien durant lequel sont posées des questions sur les compétences techniques,
mais aussi sur la comprĂ©hension de la culture d’entreprise asiatique.
 
Il est important de ne pas oublier que le contrat de travail a plus d’importance que le droit du travail.
Le collectivisme et le respect de la hiĂ©rarchie sont des valeurs fondamentales qu’il est essentiel de respecter, en plus de manifester une attitude respectueuse, formelle et professionnelle.
 
L’adaptabilitĂ© est donc LA softskill Ă  faire valoir. ⭐
 
 
Ainsi la classique poignĂ©e de main est de mise lors des salutations. Il est Ă©galement frĂ©quent d’échanger une carte de visite. Par signe de respect et de politesse, cette derniĂšre doit ĂȘtre remise des deux mains.
 
Puis Ă  l’issue de l’entretien, un message de remerciements sera vivement apprĂ©ciĂ© (en France aussi me direz-vous, mĂȘme si il se perd…).

DĂ©jĂ  6 semaine que je suis en Asie, alors j’ai encore pas mal de dĂ©couvertes Ă  vous partager !
 
J’ai d’ailleurs rencontrĂ© un Restaurateur Français Ă  Chiang Mai (đŸ‡č🇭 ThaĂŻlande) qui emploie 3 salariĂ©s dont leur anciennetĂ© est respectivement de 9, 10 et 15 ans (sur 15 ans d’activitĂ©). Ça vous intrigue?

Pour ne manquer aucune de mes NewsLetter, c’est ICI 👈

CharlĂšne,
Fondatrice de Talent Catcher

#60 – Work hard, Play hard : Bienvenue Ă  Hong Kong ! 🇭🇰

#60 – Work hard, Play hard : Bienvenue Ă  Hong Kong ! 🇭🇰

C’est une nouvelle Ă©dition « Dans ma besace đŸŽ’Â Â» mais, cette semaine, Ă  Hong Kong
oĂč j’ai sĂ©journĂ© fin Novembre pour l’activitĂ© de Talent Catcher.
 
Vous commencez Ă  connaĂźtre le principe :
je vous rapporte de nouvelles pratiques RH, venues du Monde entier, dans ma valise.
 
 
Si je devais résumer mes rencontres professionnelles à Hong Kong en 4 mots ? Ce serait : Work hard, Play hard !
De la bouche mĂȘme des Recruteurs, Dirigeants, ExpatriĂ©s, Locaux
 que j’ai rencontrĂ©.
 
 
Bienvenue à Hong Kong 😍 🇭🇰
 
Entre ocĂ©an et montagne, j’y ai dĂ©couvert une ville verdoyante et vivante, active et attractive. J’ai donc voulu vous la faire dĂ©couvrir Ă  travers mes yeux de RH passionnĂ©e, en vous partageant mon expĂ©rience et mes observations.

 

 

La vue de mon premier hĂŽtel, sur l’Ăźle de Lantau (Ă  30 minutes du centre-ville)
résume bien le mix entre Buildings et Nature.

 

 

Dans cette ville qui compte 7,5 Millions d’habitants dont 3,7 millions d’actifs, il n’y a pas que la vue qui est atypique !
 
Eclectisme, harmonie et pacifisme sont les maĂźtres mots de la culture Hongkongaise.
La population est Ă©duquĂ©e dans un environnement international,  privilĂ©giant ainsi l’acceptation au profit de la discrimination, l’unitĂ© au profit du conflit.
 
Cependant, cette unitĂ© ne rime pas avec convivialitĂ©, puisque la bonne entente au travail ne fait pas partie des prioritĂ©s de la culture d’entreprise.
 
Les professionnels que j’ai pu rencontrer m’ont livrĂ© que les Open Space sont trĂšs calmes, pas question de se dire Bonjour le matin ou de papoter durant les heures de travail.
Il est également coutumier de prendre son déjeuner seul (ou de ne pas en prendre du tout).
 
Merci Ă  Myriam et Sophie qui ont acceptĂ© de faire exception pour que l’on dĂ©jeune ensemble ! đŸ€—
 
Pas question non plus de déjeuner à son bureau : manger et boire dans certains espaces intérieurs est considéré comme particuliÚrement irrespectueux.
 
 
Work hard, Play hard ! đŸŸ

 

 

 


Malgré la vie nocture agitée, le travail est sans équivoque LA priorité !
 
Ne vous attendez donc pas Ă  socialiser avec vos collĂšgues (mis Ă  part les Expats) et n’espĂ©rez pas vous esclaffer dans les espaces publics, Ă  moins que vous souhaitiez que l’on vous remarque pour autre chose que votre joie de vivre, puisque les conversations bruyantes sont considĂ©rĂ©es comme trĂšs impolies.
 
Mais n’y voyez en aucun cas un paradoxe avec ce que je vous disais un peu plus tĂŽt quand je vous parlais d’acceptation et d’harmonie. Ne pas socialiser ne signifie pas manquer d’attention envers les autres. Au contraire mĂȘme. ❀
 
Les Hongkongais prĂ©pareront toujours leur billet ou leur carte Octopus (notre pass Navigo, servant Ă©galement de Carte Bancaire, trĂšs pratique !) avant de passer le portillon pour garantir la fluiditĂ© de passage dans les transports. Ils attendront que vous soyez sorti du mĂ©tro avant d’embarquer et se serreront sur la droite si vous ĂȘtre pressĂ© et devez remonter l’escalator Ă  toute allure.
 
Cette courtoise se traduit par une efficacité redoutable qui se répercute également sur la place importante que le travail occupe dans la vie des Hongkongais.
 
 
Voici quelques chiffres clés :
 
đŸ”ș Taux de chĂŽmage au T3 2023 : 2,8% (soit 3 fois moins qu’en France)
 
đŸ”ș Jours travaillĂ©s : du Lundi au Samedi
 
đŸ”ș Nombre de congĂ©s payĂ©s : de 7 Ă  14 jours par an (ai-je besoin de vous rappeler que le minimum lĂ©gal s’Ă©tablit Ă  30 jours en France, mais que les diffĂ©rents accords d’entreprises le font souvent grimper Ă  40 voire 45 jours)
 
đŸ”ș DurĂ©e lĂ©gale du travail : 40 Ă  48 heures par semaine
 
« L’enquĂȘte menĂ©e par la banque suisse UBS en 2016, relayĂ©e par China Daily.com, sur les villes oĂč les journĂ©es au travail sont souvent trĂšs longues, a placĂ© Hong Kong au premier rang avec une moyenne de 50,1 heures de travail hebdomadaires. » (Courrier international)
 
 
À noter que l’emploi Ă  Hong Kong n’est pas rĂ©git par un Code du Travail mais par une loi nommĂ©e
« Employment Ordinance ».
 
La semaine de 4 jours? Personne n’y songe et pour cause.
 
Notre modĂšle occidental basĂ© sur l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle n’a pas sa place. Il est de bon ton d’avoir une charge de travail considĂ©rable si vous souhaitez impressionner vos supĂ©rieurs, ou mĂȘme vos proches.
Le statut et la rĂ©ussite sont les Ă©lĂ©ments cruciaux de la culture d’entreprise Ă  Hong Kong.
 
 
Hong Kong abrite la plus grande communautĂ© d’expatriĂ©s Français en Asie (plus de 10 000).
 
« C’est Ă  Singapour, Ă  Hong Kong et en Australie que le malaise des expats est le plus frappant. » (Courrier international)
 
Toutefois, toutes les personnes que j’ai rencontrĂ©, ont bien conscience de leur rythme effrĂ©nĂ© mais elles se voient difficilement vivre ailleurs dans le Monde. Elles apprĂ©cient particuliĂšrement le cadre de vie proposĂ© par la Ville : multiculturalisme, montagnes, plages paradisiaques, aĂ©roport desservant toute l’Asie…
 
 
Je vous prĂ©pare une suite Ă  cet article, oĂč l’on arbodera :
  • Les pratiques de Recrutement
  • La place de LinkedIn dans le Networking
  • Les spĂ©cificitĂ©s de l’IntĂ©gration Ă  Hong Kong…
 
Personnellement, j’ai Ă©tĂ© sĂ©duite par mon sĂ©jour Ă  Hong Kong. ❀
 
Et ce n’est pas uniquement parce que j’ai pu passer un aprĂšs-midi avec un soigneur de Pandas,

luttant pour la sauvegarde de mon animal favori. đŸ«Ł

 

Pour ne manquer aucune de mes NewsLetter, c’est ICI 👈

CharlĂšne,
Fondatrice de Talent Catcher

#59 – Inspiration marque employeur en ThaĂŻlande ! đŸ‡č🇭

#59 – Inspiration marque employeur en ThaĂŻlande ! đŸ‡č🇭

oĂč j’exporte mon concept  » Dans ma besace đŸŽ’Â Â».
 
Le principe ?
Je vous rapporte de nouvelles pratiques RH, de quoi s’inspirer des meilleures initiatives internationales.
 
 
Aujourd’hui « Dans ma besace » fait Ă©tape dans ma rĂ©gion du Monde prĂ©fĂ©rĂ©e : Chiang Mai. đŸ‡č🇭
 
 
Chiang Mai est la deuxiĂšme plus grande ville de ThaĂŻlande.
MalgrĂ© tout, c’est une rĂ©gion plus authentique et moins occidentalisĂ©e.
Entre riziĂšres et montagnes, elle attire surtout pour ses douves, canaux et ses plus de 300 temples.
 
J’Ă©tais dĂ©jĂ  venue ici en 2017, et j’Ă©tais Ă  l’Ă©poque trĂšs surprise de rencontrer autant de Digital Nomads :
qu’ils soient salariĂ©s ou entrepreneurs.
 
 
RĂ©sultat 6,5 ans plus tard ? Chiang Mai est devenue La Capitale du digital nomadisme dans le Monde.
 
Avec un coĂ»t de la vie relativement bas pour les Occidentaux, des centaines (je n’exagĂšre pas) de cafĂ©s oĂč s’installer pour travailler avec une connexion Internet redoutable, une chaleur humaine inĂ©galable…
Chiang Mai avait toutes les clés pour se développer.
 
Mais je ne m’attendais pas Ă  voir autant de progrĂšs.
 

 

En témoigne cet exemple de café !
 
Cela fait longtemps que je n’ai pas vu un restaurant porter autant de soin Ă  sa marque employeur.
DĂ©dicace Ă  Big Mamma, trĂšs en avance sur le sujet, Ă  qui j’ai consacrĂ© plusieurs posts sur LinkedIn. (👋 Tiziana)
 
 
En me promenant, je tombe sur un Spot trĂšs sympa prĂšs de mon appartement : Bella Goose.
 
Premier réflexe ? Google : quelle note ? 4,6 sur 5 (on y reviendra).
Je m’installe, on m’apporte une carte et qu’est-ce que je dĂ©couvre ?
 
 
⭐ Deux pages RH dans leur Menu

 

 

Avant de faire mon choix, je me plonge dans cet encart qui leur est dédié.
TrĂšs bon point, d’entrĂ©e de jeu, je reconnais 2 des membres de l’Ă©quipe actuelle sur les photos :
Ce ne sont donc pas des acteurs ! 👌
 
Je n’avais JAMAIS remarquĂ© cette initiative en France, ou mĂȘme ailleurs dans le Monde.
Des offres de recrutement sur mon ticket ? Oui.
Des kakĂ©monos de l’Ă©quipe en salle ? Oui.
Des QR codes au niveau de la caisse ? Aussi.
 
Mais aviez-vous déjà vu un contenu Marque employeur dans une carte de restaurant ? Moi, jamais.
 
 
Ça attise ma curiositĂ© et je me rends donc sur leur page Instagram.
 
 
 
 

⭐ Une Story Ă  la Une « Teams » sur Instagram

 

Comme eux, je ne peux que vous recommander de dĂ©dier une part (intĂ©grante) de vos RĂ©seaux Sociaux Ă  votre Ă©quipe. Partagez les coulisses, repostez les vidĂ©os immersives de vos collaborateurs, mettez en avant leurs rĂ©alisations, illustrez vos valeurs par des preuves…
  
 
⭐ Des Contenus dĂ©diĂ©s au Recrutement
 
Evidemment cela vaut pour les contenus éphémÚres (comme les stories, ci-dessus),
mais Ă©galement pour les contenus durables dans vos fils d’actualitĂ©s (ci-contre).

 

 

PlutĂŽt qu’une simple annonce, soignez le visuel ou mieux encore : partagez une photo de l’Ă©quipe !
Des sourires, de la convivialitĂ©, une Team au courant qu’elle s’agrandit :
c’est autant d’arguments qui donnent envie de la rejoindre.
 
Cela porte autant ses fruits :
  • En externe, auprĂšs des candidats qui hĂ©siteraient Ă  vous rejoindre
  • En interne, afin de valoriser vos talents !
 
Leurs initiatives apparentes me donnent envie de creuser, un peu plus. Alors je me renseigne sur leurs pratiques RH, le ressenti de l’Ă©quipe.
 
 
⭐ L’Ă©mancipation des populations locales
 
LĂ  aussi, je ne suis pas déçue. En plus de l’enthousiasme du personnel pour sa mission, la fiertĂ© de porter les couleurs de l’entreprise, je dĂ©couvre la raison d’ĂȘtre de Bella Goose.

 

 

Bella Goose Coffee a Ă©tĂ© conçue avec l’envie de crĂ©er une communautĂ© de cafĂ©s :
oĂč les personnes de toutes origines et de tous horizons pourraient trouver un lieu d’appartenance,
et déguster une tasse de (délicieux) café.
 
Les fondateurs, AmĂ©ricains, alors en voyage Ă  travers l’Asie du Sud-Est,
visitent divers quartiers rouges (des zones concentrant des activités de prostitution).
Leur ambition devient alors de lutter contre l’exploitation des Femmes et des Hommes.
 
Ils dĂ©cident de crĂ©er des passerelles vers de nouveaux dĂ©parts en crĂ©ant des cafĂ©s oĂč les gens pourraient ĂȘtre employĂ©s et responsabilisĂ©s : notamment grĂące Ă  une formation et un logement de transition.
 
 
⭐ Et tout ça se ressent Ă©galement sur la marque commerciale !
 
Je ne suis pas la seule Ă  avoir ressenti la chaleur qui se dĂ©gage dans ce lieu, le sourire des Ă©quipes, leur professionnalisme, leur sens du service…
 
Il suffit de lire les avis Google de la page du Bella Goose Cafe at the Hill. 715 avis convergent :
c’est une adresse incroyable, pour toutes les raisons dĂ©critent ci-dessus.

 

 

 

Depuis, je suis retournée plusieurs fois dans ce Café et je prends plaisir à contribuer (à ma petite échelle)
au fonctionnement de cette belle initiative.
 
Une fois n’est pas coutume :
  • Qu’est-ce qui m’a attirĂ© vers le Bella Goose ?
  • Qu’est-ce qui a retenu mon attention ?
  • Qu’est-ce qui les diffĂ©rencie des autres ?
Leurs contenus !
 
 
 C’est l’occasion idĂ©ale de vous proposer de crĂ©er votre propre calendrier Ă©ditorial LinkedIn 2024.
 
đŸ„ș Vous n’avez pas suffisamment d’inspiration pour publier chaque semaine,
đŸ„ș Vous voulez harmoniser le visuel de vos publications LinkedIn,
đŸ„ș Vous souhaitez vous dĂ©marquer de vos concurrents,
đŸ„ș Vous n’avez pas de compĂ©tences graphiques,
đŸ„ș Vous n’avez pas de Community Manager…
 
J’ai crĂ©Ă© pour vous : le pack Talent Content.
 

100 idées de posts de Janvier à Décembre 2024
12 mois de contenu illimité à dupliquer
15 templates personnalisables
1 guide d’utilisation
Des bonus !
 

Pour ne manquer aucune de mes NewsLetter, c’est ICI 👈

CharlĂšne,

Fondatrice de Talent Catcher

× Restons en contact